Les cani­cules se succèdent cet été et il va falloir s’y habi­tuer parce qu’on sait désor­mais que l’Europe est trois à quatre fois plus concer­née que les autres régions des mêmes lati­tudes. Article original