Une étude publiée par la revue “Nature Climate Change” note que la défo­res­ta­tion tropi­cale couplée au réchauf­fe­ment empêche les animaux de se dépla­cer vers des climats plus frais et ainsi d’échap­per à l’ex­tinc­tion. Article origi­nal