Dimanche 4 septembre, quinze millions de Chiliens se sont pronon­cés autour d’un réfé­ren­dum pour rempla­cer ou non la Constitution chilienne, établie sous la dicta­ture. Article original