Jeudi 25 juin, le minis­tère du Travail a annoncé une baisse du nombre de chômeurs de 3,3%, mais le chiffre cache une reprise de travail bien souvent en temps partiel. Article original