Cet engin de fabri­ca­tion fran­çaise et améri­caine, qui sera mis en orbite jeudi, va multi­plier par dix la défi­ni­tion des images et four­nir une grande quan­tité de nouvelles données pour étudier les lacs, les fleuves et les océans. Article original