Il a vu les forêts dévas­tées par les incen­dies comme personne, et mesu­rer l’am­pleur des dégâts depuis l’es­pace. En tant que témoin spécial de ces catas­trophes clima­tiques, Thomas Pesquet fait part de ses inquié­tudes. Article original