La France a resti­tué à l’Algérie les restes de 24 combat­tant tués pendant la conquête de l’Algérie au XIXe siècle. Article origi­nal