La comète Neowise est visible à l’œil nu, un phèno­mène très rare comme l’ex­plique l’as­tro­nome Sébastien Fontaine, direc­teur du plané­ta­rium du Palais de la décou­verte à Paris. Article original