En quelques mois, la ville d’Ouani, située sur l’île como­rienne d’Anjouan, est deve­nue la nouvelle plaque tour­nante de l’im­mi­gra­tion clan­des­tine, vers l’île voisine fran­çaise de Mayotte. Article origi­nal