C’est un fait, inter­net a remplacé les ency­clo­pé­dies, un objet fétiche pour plusieurs géné­ra­tions. Mais ces ouvrages font de la résis­tance. Article origi­nal