Au lende­main de l’an­nonce du troi­sième confi­ne­ment, pour­tant assou­pli, certains Franciliens ont préféré rejoindre les régions épar­gnées par les nouvelles mesures de restric­tion. Les gares et les trains ont été pris d’as­saut, vendredi 19 mars. Article original