Selon le gouver­ne­ment britan­nique, une décla­ra­tion commune va être adop­tée par plus de cent pays abri­tant 85% des forêts mondiales, dont la forêt boréale du Canada, la forêt amazo­nienne au Brésil ou encore la forêt tropi­cale du bassin du Congo. Article original