A quelques semaines de ce sommet sur le climat, l’ONG de défense des droits humains accuse l’Egypte de maltrai­ter les orga­ni­sa­tions envi­ron­ne­men­tales locales. Article original