Les pays afri­cains entendent pouvoir faire face “aux pertes et dommages” clima­tiques mais veulent conti­nuer à exploi­ter leurs hydro­car­bures. Article original