La situa­tion est aggra­vée par le conflit en Ukraine, qui a contri­bué à l’aug­men­ta­tion des prix alimen­taires et du carbu­rant et a perturbé les chaînes d’ap­pro­vi­sion­ne­ment, selon l’ONU. Article original