Entre 1,5 million et 3 millions d’en­fants sont scola­ri­sés dans ces centres isla­miques infor­mels dans le seul Etat de Kano, le plus peuplé du nord du pays. Article original