Le mesure, censée “sauver des vies”, provoque l’in­quié­tude des personnes trans­genres. Article original