La crise du coro­na­vi­rus perturbe la circu­la­tion des marchan­dises. L’opération aide les petits agri­cul­teurs locaux à écou­ler leurs inven­dus, au profit des plus pauvres. Article original