Certains indus­triels fran­çais recon­ver­tis dans la fabri­ca­tion de masques dénoncent des “surca­pa­ci­tés” faute de commandes suffi­santes. Article origi­nal