“Je ne peux pas lais­ser passer les bruits selon lesquels on ferait n’im­porte quoi avec la santé de nos marins”, réagit le porte-parole de la marine natio­nale après des critiques de proches de mili­taires. Article original