Le conti­nent se claque­mure d’heure en heure et les touristes bloqués par les déci­sion des diffé­rents gouver­ne­ments se comptent par milliers. Article origi­nal