La direc­trice de l’Inserm, Nathalie Bajos, co-dirige une étude sur le coro­na­vi­rus qui n’est pas seule­ment médi­cale. L’étude Epicov doit permettre de mieux comprendre l’épi­dé­mie en se fondant sur des critères sociaux des personnes conta­mi­nées ou non. Article original