43 victimes ou proches de victime ont engagé un recours admi­nis­tra­tif en justice contre l’État pour sa gestion de la crise sani­taire. Article original