La ques­tion du temps de travail doit être posée, “c’est une évidence”, réagit le président délé­gué du Medef. Article origi­nal