Ou quand la réalité dépasse (presque) la fiction… Article original