On se défoule, on se relaxe. Le soula­ge­ment est géné­ral après l’an­nonce du décon­fi­ne­ment progres­sif dans plusieurs capi­tales afri­caines. Mais certains ont tendance à oublier que le virus n’est jamais loin. Article origi­nal