Faute de produc­tion indus­trielle, des initia­tives fleu­rissent à travers le conti­nent pour produire “des masques alter­na­tifs” en grande quan­tité. . Article original