Depuis plus de deux semaines, les 44 millions d’Algériens font face à une sévère pénu­rie de semoule à la suite d’achats massifs résul­tat de la diffu­sion d’in­fox. Article origi­nal