Ces “lions de mer”, ont pris leurs quar­tiers sur les parkings ou devant les boutiques de souve­nirs aux rideaux bais­sés de Mar del Plata. Article original