Le pays a été rela­ti­ve­ment épar­gné par rapport à ses voisins magh­ré­bins. Le système de santé “n’a à aucun moment été débordé” grâce aux mesures prises pour frei­ner la propa­ga­tion de la Covid-19. Article origi­nal