Particulièrement touchée par l’épi­dé­mie et soumise au confi­ne­ment, l’Algérie s’in­quiète égale­ment de l’effondrement des prix du pétrole et du gaz. Article original