Le groupe a obtenu 500 millions d’eu­ros de plusieurs banques pour l’ai­der à passer le cap de l’épi­dé­mie de Covid-19. Article original