Une étude chinoise portant sur le rôle de la clima­ti­sa­tion dans la propa­ga­tion du coro­na­vi­rus dans un restau­rant a fait couler beau­coup d’encre. Elle est néan­moins à prendre avec beau­coup de prudence, selon les spécia­listes fran­çais inter­ro­gés par fran­ceinfo. Article original