En Corée du Sud, l’épidémie a été maîtri­sée, notam­ment grâce à l’usage massif de tests et au traçage des malades. Article origi­nal