Informer pour donner les gestes à suivre et aussi couper court aux rumeurs, diffi­cile quand des pays parlent des dizaines de langues et que les traduc­tions peuvent s’avé­rer périlleuses. Article origi­nal