Ce troi­sième projet de loi de finances recti­fi­ca­tive prévoit envi­ron 45 milliards d’eu­ros supplé­men­taires, en soutien au tourisme, à l’au­to­mo­bile ou à l’aé­ro­nau­tique. Article original