C’est l’heure des comptes pour les communes fran­çaises. L’achat de masques et de gel hydro­al­coo­lique ont été des dépenses impré­vues. La prin­ci­pale préoc­cu­pa­tion, c’est la baisse des recettes, et forcé­ment des inves­tis­se­ments à venir sont repous­sés. Article original