De plus en plus de voix s’élèvent pour qu’une majo­rité d’élèves puissent retour­ner à l’école. Le proto­cole sani­taire reste lourd. Élèves et profes­seurs apprennent à travailler autre­ment. Article origi­nal