La ques­tion de savoir qui doit payer ce surcoût dépend, selon le président du Medef, de combien de temps dure­ront les contraintes liées à la crise du coro­na­vi­rus. Article original