L’économie du pays, déjà fragile, est un peu plus affai­blie par la pandé­mie. Le PIB du pays pour­rait se contrac­ter de 8% cette année. Article origi­nal