Le secteur de l’événementiel souffre. Entre annu­la­tions en tout genre et une saison esti­val en suspens, 20% des entre­prises seraient mena­cées. Traiteurs, chauf­feurs, restau­ra­teurs et ceux qui travaillent extra se demandent ce qu’ils vont deve­nir. Article original