Les entre­prises devront privi­lé­gier le télé­tra­vail même après le 11 mai, a demandé Edouard Philippe. Des horaires déca­lés sont aussi atten­dus. Article original