La crise du coro­na­vi­rus a stoppé net les acti­vi­tés des DJ’s, qui pour beau­coup d’entre eux se retrouvent sans ressources depuis plusieurs semaines. Article original