Ces mesures excep­tion­nelles pour le mois de mars, recon­duites en avril, seront donc égale­ment valables pour le mois de mai, quelle que soit la taille des entre­prises. Article original