Afin de frei­ner la chute des cours, l’Union euro­péenne stocke de la poudre de lait dont l’Afrique est un débou­ché impor­tant. Article origi­nal