En Libye, des asso­cia­tions et ONG viennent en aide aux migrants. Des popu­la­tions vulné­rables qui sont de moins en moins prises en compte, s’inquiète le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfu­giés (HCR). Article original