De faux cas posi­tifs dans la procé­dure des tests de l’Institut Pasteur de Madagascar alimentent une rumeur de complot contre l’île. Article original