Les quelque 1 700 marins du porte-avions nucléaire, au sein desquels se concentre l’im­mense majo­rité des cas de Covid-19, ont rejoint le port de Toulon (Var) dimanche, avec deux semaines d’avance sur la fin de sa mission de trois mois. Article original