Chantal, Etienne, Magali et d’autres avaient des projets, tout était prêt, mais le coro­na­vi­rus en a décidé autre­ment. Article original