Surnommé “Golden Boy”, Hamed Bakayoko a connu une ascen­sion poli­tique qui l’a mené au poste de Premier ministre, qu’il n’aura occupé que neuf mois. Article original